CLIS - Lecture

[ Projet ] Ressources sur les contes

 Je vous en parlais dans l’article « Autour des contes » (ici), je vais entamer en période 2 un gros travail de lecture / littérature sur les contes (contes originaux, contes détournés, réécritures). J’ai enfin choisi les textes que j’allais aborder, l’occasion pour moi de vous les présenter.

Je vais travailler en premier sur le conte du Petit Chaperon Rouge (Perrault), car il est, je pense, connu de tous mes élèves, ce qui facilitera le travail en aval (tant pour mes non lecteurs que pour mes lecteurs).

Puis, la réécriture sur laquelle j’ai choisi de travailler est celle de Geoffrey de Pennart (cliquez sur l’image à droite pour de plus amples informations). Il existe également d’autres réécritures, telles que Le Petit Chaperon rouge, de Rascal.

     

J’ai ensuite choisi d’entraîner mes élèves dans l’univers d’un conte de Noël : La petite marchande d’allumettes (d’Andersen). Ici, on retrouve des éléments constitutifs du conte, tels que la magie, qui est également un plus lors de la période de Noël…

       

Puis, je compte terminer ma période sur les contes, par la lecture de 2 albums qui vont nous permettre de retravailler les contes que nous avons lus et de s’en remémorer certains éléments, puisqu’ils constituent une sorte de mélange entre différents contes.

      

Outre un travail plus poussé sur les contes mentionnés ci-dessus, je vais également orienter mes lectures offertes de la période sur le thème des contes, en proposant à mes élèves les lectures suivantes :

   

   Voici également un très bon livre, que la plupart d’entre-vous doit connaître : Psychanalyse des contes de fées, de Bruno Bettelheim.

Il traite des caractéristiques des contes de fées et de ce qui y est sous-jacent, implicite, que le lecteur ne comprend pas nécessairement au premier abord, à la première lecture. Cet ouvrage permet de mieux comprendre les contes qui nous entourent…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.