Vie de maitresse

[ Bilan ] période 1 (2014 – 2015)

La première période se termine et avec elle, arrive le temps de faire un bilan de mes débuts en CLIS.

De manière générale, je suis très heureuse d’avoir choisi cette voie pour ma deuxième année d’enseignante (et première année de titulaire). Je découvre un univers inconnu (enfin presque…), qui me plaît énormément même s’il demande beaucoup d’investissement et de travail personnel !

  Les plus

  • 12 élèves « seulement », ce qui me permet de bien me consacrer à chaque élève, d’adapter le travail à leurs acquis.
  • Leurs sourires, regards brillants devant leurs propres progrès, leur fierté.
  • Aucun véritable programme à suivre ; on avance au rythme des enfants : certains passent 2 semaines sur une notion, d’autres y passent plus d’un mois. Cette classe offre une réelle liberté pédagogique.
  • Les inclusions qui permettent de garder en classe un petit noyau d’élèves en très grande difficulté (afin de travailler en manipulant davantage) et aux élèves plus autonomes de bénéficier des connaissances qu’ils auraient dans une classe « normale ».

  Les moins

  • Une classe presque exclusivement composée de garçons.
  • 2 élèves très violents.
  • Des journées très fatigantes (gestion de conflit, de la violence, élèves extrêmement bavards, etc)

 

Après une visite extrêmement positive de la part de la CPC qui me suit et de nombreux compliments (venant également de l’IEN), il est évident que je suis faite pour ça et que ça me plaît !

1 Comment

  1. Vie de maitresse

    26 avril 2018 at 21 h 44 min

    Commentaires rapatriés :

    1
    MariNantes
    Dimanche 19 Octobre 2014 à 20:28
    Lire d’aussi bonnes nouvelles est très motivant pour moi qui veut suivre cette voie ! Passe de bonnes vacances !

    2
    Vie de maitresse
    Dimanche 19 Octobre 2014 à 21:15
    Je ne sais pas si tout relève de la bonne nouvelle, car il y a deux élèves très violents, et sincèrement, c’est très dur à gérer, physiquement et moralement. C’est épuisant nerveusement d’être sans cesse sur le qui-vive, à observer les moindres gestes, la moindre petite chose qui peut se transformer en étincelle…..Mon AVS et moi-même avons failli nous prendre des objets (chaises, sacs, etc) dans la figure…..
    Mais malgré tout, j’aime ma classe car je vois mes élèves avancer…..enfin la plupart !
    C’est une voie qui demande énormément de boulot, mais avec des élèves qui méritent quelqu’un de motivé 🙂 !
    Merci, bonnes vacances à toi aussi, profites-en bien 😉 !

    3
    MariNantes
    Dimanche 19 Octobre 2014 à 21:19
    Tu as une AVS-i ou co ? Je sais que selon les écoles, les choses sont différentes, d’ailleurs parfois il n’y a même pas d’AVS. Tes élèves violents ne relèvent pas de l’ITEP ? Bon courage !

    4
    Vie de maitresse
    Dimanche 19 Octobre 2014 à 21:23
    C’est une AVS-co ;-). Après en avoir pas mal parlé lors de la formation, il semble que de plus en plus d’élèves tendent vers ce profil, malheureusement pour les élèves qui eux souhaitent travailler dans le calme….
    L’un des deux relèves de l’IME, mais la famille est dans le refus total…..l’autre enfant, c’est très particulier. Quoiqu’il en soit, je ne m’étendrai pas en « public » et je pense que tu comprendras pourquoi :).

Laisser un commentaire