CAPPEI - News

C’est décidé…

… je me lance dans le CAPA-SH !

 Il y a quelques temps, j’avais rédigé un article sur le blog, vous parlant de mon manque de la CLIS (devenue cette année ULIS école),et de mon souhait d’y retourner, tellement ça m’a apporté. Pourtant, j’ai supprimé cet article avant de le publier. Dernièrement, j’ai eu une grande réflexion sur ma vie professionnelle, mes envies et mes objectifs. Et clairement, si la CLIS me manque autant c’est tout simplement parce que je m’y sentais bien, qu’elle m’a apportée beaucoup. Y compris pour ma classe ordinaire cette année (retourner dans ce milieu a été une vraie douche froide, même si j’ai la « chance » de me trouver parmi des élèves en difficulté, me poussant sans cesse à me dépasser pour eux et pour les faire progresser).

Ma décision de passer le CAPA-SH a été mûrement réfléchie, les pour et les contre ont été très largement pesés. Le seul bémol (non pas des moindres) à cette réalisation, réside dans le fait que dans mon académie, les départs en formation CAPA, sont assez peu nombreux, et se font surtout à l’ancienneté dans le cas de nombreuses candidatures ; autrement dit, je ne suis pas prête de pouvoir y accéder. J’ai donc décidé de le passer en candidat libre, ce qui ne va pas être une mince affaire étant donné la somme de travail que cela représente, entre les apprentissages et le mémoire… C’est pour cela que je ne me suis pas inscrite pour cette année…

Je suis avide de conseils, de lectures, etc…donc si vous avez la chance de partir en formation, ou de l’avoir déjà passé, je suis toute ouïe à vos suggestions, qui, je l’espère, me permettront de mettre toutes les chances de mon côté !

1 Comment

  1. Vie de maitresse

    27 avril 2018 at 11 h 24 min

    Commentaires rapatriés :

    1
    Joce
    Dimanche 3 Avril 2016 à 17:11
    Bravo!! je ne peux que vous féliciter pour votre décision. Je suis arrivée en CLIS par le plus pur des hasards: j’ai accepté cette classe pour me rapprocher de mon conjoint. Je ne savais rien de cette classe au nom peu commun mais j’aime mon métier et je m’y suis jetée tête baissée. Ceci pendant 7 ans. Puis j’ai obtenu dans mon école un CP et j’ai suivi ensuite mes élèves en ce1. Je pensais avoir définitivement tourné la page de la CLIS… Et puis voilà que la vie a fait que j’ai déménagé et que je me suis retrouvée dans une école où on ouvrait…une CLIS!!! Mes années d’expérience m’ont permis d’obtenir ce poste car personne ne le voulait: cette classe fait peur. Au bout de 6 ans et après en avoir longuement discuté avec mon chef d’établissement et mon inspecteur j’ai décidé de passer mon CAPA-SH en candidate libre. L’année ne fut pas simple car tout gérer n’est pas de tout repos. L’épreuve elle-même ne m’a pas beaucoup épargnée car ce n’est pas une partie de plaisir!! L’année dernière, inspectée, je faisais part à mon inspecteur mon envie de retrouver le circuit « normal ». Comme vous je suis épuisée au bout de 20 ans dans cette classe. Les élèves d’aujourd’hui ne sont plus ceux d’il y a 20 ans. Mon inspecteur m’a demandé de bien réfléchir . Ce que j’ai fait et aujourd’hui je sais que je veux rester en ULIS. Nous avons une liberté que n’ont plus nos collègues, nous pouvons vraiment gérer notre classe comme on veut. Je ne sais pas ce que va nous apporter le fait d’être un dispositif mais je sais que j’ai envie de continuer à aider ces enfants pour qui parfois l’école est un enfer. Je suis arrivée sur votre site par hasard et vous m’avez touchée. Bon courage pour la suite. Cordialement

    2
    Vie de maitresse
    Samedi 9 Avril 2016 à 19:40
    Merci de votre passage sur mon blog et de votre commentaire.
    Ici aussi cette classe fait peur…mais elle m’a tellement apportée qu’elle me manque vraiment beaucoup. Je reste en contact avec mes anciens élèves, mais c’est parfois dur de ne pas pouvoir y retourner avec certitude l’an prochain !
    Votre commentaire reflète exactement mes pensées quant à cette classe (qui va, dorénavant, davantage tendre vers le dispositif, comme en collège et lycée).
    Le passage du CAPA en candidat lire n’a-t-il pas été un « handicap » par rapport à des candidats bénéficiant de la formation ? Quels sont les ouvrages / sites / ressources, qui vous ont aidés dans cette préparation ? En tant que candidat libre, peut-on bénéficier de l’aide d’un tuteur (CPC ASH, par exemple) pour la rédaction du mémoire ?
    J’espère pouvoir échanger de nouveau très rapidement avec toi (vous ?) 🙂 ! (as-tu un blog ?)

    3
    Zaza
    Jeudi 18 Août 2016 à 16:07
    Bonjour,
    Tout d’abord merci de partager ton expérience. Ensuite je vous écris car je souhaiterais savoir comment vous avez géré la mise en place de l’ulis école pour l’année scolaire 2015-2016 ? En fait je suis affectée cette année en ulis école.
    Je vous remercie par avance.
    Bonne fin de vacances.
    Zaza

    4
    Vie de maitresse
    Samedi 20 Août 2016 à 12:49
    Bonjour Zaza,
    Je n’ai pas eu à gérer la mise en place de l’ULIS école pour l’année scolaire 2015 / 2016, puisque, comme indiqué sur le blog, je n’ ai enseigné qu’en 2014 / 2015…la nouvelle réforme n’étant alors pas en place.
    Pour ce qui est de cette nouvelle gestion, je te conseille vivement de te rapprocher de ton directeur, de ton IEN, voire même de ton site académique….tu auras sûrement plus de renseignements.
    Je te souhaite bon courage pour toute la préparation relative à cette classe mais surtout une très belle année, car tu vas voir que c’est une très bonne expérience :). N’hésites pas si tu as besoin d’autres informations.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.